Droit De Parole
Bonjour !!!

Droit de Parole est un forum pour les survivantes et leurs proches.

Afin que les échanges restent chaleureux et que nous puissions connaitre et "aider" aux mieux les victimes l'accès aux témoignages se fait par étapes.

Si toi aussi tu survis après un attouchement, un viol, un inceste.... n'hésites pas à nous rejoindre.

Droit De Parole

Entraide entre victimes de Violences Sexuelles (viol, inceste, attouchement...)
 
AccueilFAQPortail 1*S'enregistrerConnexion

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet
Partagez | 
 

 Voici l'histoire de ma Femme abusé à 19ans il y a 14 ans ...

Aller en bas 
AuteurMessage
ya.blanchord
En découverte
En découverte
avatar

Masculin Messages : 2
Date d'inscription : 26/11/2018

MessageSujet: Voici l'histoire de ma Femme abusé à 19ans il y a 14 ans ...   Lun 26 Nov 2018 - 15:29

Bonjour, je souhaite vous faire partager mon témoignage en tant que mari d’une femme qui s’et faite abusée il y a maintenant plus de 10 ans
Emilie et moi nous sommes connus en Aout 2005, et un mois après, un soir après l’avoir séduite, nous nous embrassions
Elle a voulu s’ouvrir à moi pour me partager quelque chose …peux être parce qu’elle se sentait en confiance avec moi,
“mon chéri il faut que je te parle de quelque chose….
L’été dernier, un mec m’a forcé couché avec lui et…“
Je ne me souviens plus des mots suivants j’ai bloqué mais
Au moment où j’ai entendu ces mots au moment même où Emilie et moi étions entrain de former notre couple j’ai ressenti dans mon cœur une décharge d’électricité   un sentiment de haine, un mal-être très profond, une souffrance indescriptible.
Emilie était une fille adorable et respectueuse des autres bien élevé mais malheureusement ses parents ne l’autorisaient pas trop à sortir pendant son adolescence elle avait 19 ans lorsque cet évènement s’est passé.
J’ai voulu directement en savoir un peu plus car évidement c’était clair à partir du moment ou Emilie et moi formions un couple mon rôle était de la protéger de prendre soins d’elle et Emilie ayant pris l’initiative de se livrer à moi je me disais que peut être elle avait besoin d’en parler.
Je lui ai demandé de me décrire un peu ce qu’il s’était passé.
Et voilà ce que qu’elle m’a dit
“on était dans sa voiture et a un moment il s’est mis sur moi et il m’a bloqué les bras, je lui ai dit que je ne voulais pas coucher avec lui, il m’a déshabillé de force, je me suis débattu et il ne s’est pas arrêté et il a eu ce qu’il a voulu “
Pff comment dire, depuis fin Aout, jusqu’à mi-septembre, un moi pendant lequel j’ai pris mon temps dans le respect pour séduire Emilie, un moi durant lequel j’ai pris le temps de la connaitre en sachant qu’elle venait de vivre une séparation douloureuse avec son ex qui l’avait quitté , ou je me disais qu’il ne fallait pas la brusquer, j’apprends qu’un an auparavant un mec l’a abusé sexuellement  …..pffffff
Je pense que à ce moment-là mon premier réflexe et j’en suis même persuadé, ce premier réflexe a été de la câliner et de lui dire que fallait pas qu’elle s’inquiète parce que moi ça me foutai la haine….
Si Emilie se livrai aussi rapidement à moi sur un sujet aussi sensible c’est qu’elle avait besoin de l’évacuer, de la transférer et elle me le transmettait à moi en qui elle avait confiance, avec qui elle se sentait en sécurité.
On a continué à se câliner jusqu’à environ 2 heures du matin et s’était clair dans nos tète à tous les deux que nous n’étions pas ni l’un ni l’autre du genre à coucher le premier soir, une histoire d’amour se construisait évidement dans une relation de confiance et de respect de l’un et de l’autre.
D’ailleurs Emilie m’a bien fait comprendre qu’elle ne couchait pas avec quelqu’un dès le premier jour ni les jours proches et suivants d’ailleurs…
Emilie a profité de l’absence de ses parents pour m’inviter chez elle.
C’était le Samedi 17 septembre, on a passé un long moment dans sa chambre sur son lit à se câliner, on était bien tous les deux, seuls sans personne pour nous perturber, c’était un moment plein de bonheur …..mais le temps passait et il allait falloir se dire au revoir….
je ne voulais pas partir je voulais rester avec ma petite femme oui parce que j’employais des mots très affectifs rapidement , ça me déchirait le cœur de savoir qu’on allait devoir se séparer , mais  Emilie était motivée pour venir me voir la semaine d’après et vu qu’elle ne payait pas le train et qu’il y avait la ligne rennes paris , on avait cet avantage de pouvoir se revoir régulièrement sans que cela ne nous coute trop cher , et ma sœur avait un appartement à paris justement .
Alors on s’est quitté et nous avons muri notre projet pendant la semaine.
Emilie était à son internat avec ses copines, pendant que moi je bossais mon apprentissage
Notre couple était en train de se renforcer mais voilà j’avais toujours ce vieux démon que Emilie m’avait partagé le soir de notre premier jour ensemble, j’avais la haine et je ressentais le besoin d’en reparler avec elle , tout n’étais pas clair dans ma tête je voulais comprendre.
Mais cette fois ci plutôt que de m’ouvrir son cœur à nouveau Emilie s’est braquée, elle ne souhaitait plus en parler, mais moi cela me rendait triste je ressentais un mal profond ce qui lui étais arrivé et surtout je ne comprenais pas pourquoi elle ne voulait plus se livrer à moi alors que c’était elle qui avait voulu me partagé ce mal qui la rongeait mais elle avait un sentiment de honte …
Je ne supportais pas cette idée que ma petite femme a pu être violentée par le passé seulement un an avant .
Notre couple était quand meme assez fort et moi plus fort que Emilie mais du coup c’était pas forcement bien parce que je ne me rendais pas compte que la manière dont laquelle je m’y prenait pour lui en parler était pas forcement la bonne.
Bref , j’ai attendu le moment propice pour lui en reparler et Emilie m’a raconté plus dans le détail ce qu’il s’était passé….
Emilie n’est pas du tout le genre de fille qui donne son corps à n’importe, notre histoire en est la preuve elle ne l’a pas fait avec moi alors que nos sentiments étaient dévoilés alors que l’on avait déjà partagé beaucoup de chose ensemble, et elle me l’a bien fait comprendre, Emilie est une fille bien.
J’ai tenté de comprendre pourquoi ça s’était passé
“Elle ne connaissait pas ce gars, Emilie était chez Romain un copain pour les vacances avec sa copine qui était du même village qu’elle.
Je ne connais pas la date précise mais  
Un jour Romain préparait l’apéro l’après-midi au bord de sa piscine et ce batard est est venu, invité ou à l’improviste Emilie ne se souvient pas de ce détail
Dans la discussion a un moment un ex a été cité, pourquoi Emilie ne s’en rappel plus mais du coup il a su qui était son ex (une connaissance).
Il connaissait cet ex qui à la bas était le premier mec avec qui elle avait eut une relation sexuelle deux ans plus tot
L’apéro se terminant
il sont passé chez ce gars , Emilie ne se rappel plus de la raison pour laquelle il son passés chez ce gars mais toujours est t’il qu’elle se souvient qu’il lui a passé de la biafine sur les épaules car elle avait attrapé des coup de soleil ce jour la au bord de la piscine de Romain .
Ce n’est qu’après qu’ils ont décidé ou quelqu’un a proposé d’aller à la fête foraine ….
s en est suivi une sortie à la fête foraine .
Cécile l’amie de Emilie est monté avec Romain et Emilie est monté avec ce gars
Dans la voiture ce batard a pris la tête de Emilie et la fait venir de force vers son sexe, 
Le gars en très peu de temps à déjà montré un premier gros signe du pervers sexuel sans gêne qu’il était .
Arrivé à la fête foraine il a commencé à draguer Emilie, il a fait usage de superfuges et a acheté des peluches et d’autres choses.
Emilie pense que à ce moment-là on lui avait dit ou elle avait compris qu’il était en couple avec une fille.
Emilie à d’ailleurs appris par la suite après toute cette histoire qu’elle était enceinte ou qu’elle le serait peu de temps après car un enfant et né le 14 Juillet 2005, c’est vraiment un batard.
Elle se souvient qu’elle ne voulait pas sortir avec lui car il avait déjà une copine.
Emilie était très naïve et innocente quand je l’ai connue, c’était le genre de fille qui se faisait facilement berner, je l’ai senti quand je l’ai connu en Aout 2005 , elle était très faible moralement.
je sais donc pertinemment aujourd’hui que face à un prédateur sexuel qui avait un plan bien réfléchi dans sa tête Emilie aurai du mal à discerner le bon du mauvais….
Emilie était en train de se jeter dans la gueule d’un prédateur qui ne pensait qu’a une seule chose, la baiser qui plus est en faisant cocu une femme qui allait lui offrir cet enfant en juillet de l’année suivante et qui a cette heure ne sait peut-être pas ce qu’il s’est passé…cette femme je l’ai retrouvé sur Facebook et je sais qu’il lui a fait quelque chose de pas bien et qu’elle a demandé le divorce en 2013…
Il avait un gros avantage, Emilie m’a dit qu’il était attirant physiquement.
Emilie n’avait pas l’intention de sortir avec lui à cause du fait qu’il n’était pas célibataire.
Mais c’est l’insistance du gars était tellement forte, il n’arrêtait pas de vouloir l’embrasser, elle le repoussait… mais il la harcelait.
Ce gars ne pouvait être pas un gars bien
è Il lui avait montré un manque de respect total envers elle en prenant sa tête d’une main et en la ramenant vers son sexe
è Il avait une copine qu’il voulait faire cocu ( **cette fille deviendra sa femme plus tard mais bon )
Mais malheureusement il y avait ce physique qui dans la balance a fini par s’imposer à la raison.
Il l’a harcelé tellement pour embrasser Emilie qu’il a réussi à la déstabiliser.
Cette première porte qui avait pourtant une serrure fermée à fini par être forcée.
Elle s’est laissée faire …..
La soirée a continué le temps de faire quelque attraction et Ils sont tous rentré chez Romain
Le gars a garé sa voiture devant chez Romain et a proposé alors à Emilie de rester un petit peu avec elle dans la voiture.
Romain lui a dit, mais t’es sur Emilie tu devrais vraiment rentrer.
Romain n’était pas très chaud pour que Emilie reste dans la voiture parce qu’elle pense qu’il savait que ce ga ne respectait pas les filles.
Mais Comme la serrure de la porte par laquelle il devait passer pour sortir avec Emilie avait été forcée et qu’il avait fait le travail pour qu’il ne soit pas rejeté derrière cette porte
Alors Emilie a dit à Cécile et Romain, allez-y rentrez moi je vais rester un peu avec lui j’arrive.
A ce moment précis s’était clair dans la tête du prédateur, j’ai sous la main une nana trop bonne, elle est super naïve, je la sens faible moralement, je n’aurai pas grand-chose à faire pour la baiser ce soir et en plus elle reste par elle-même pour que je puisse exécuter mon crime car c’est bien d’un crime qu’il s’agit et nous en feront la démonstration plus tard.
Mais Cécile et Romain sont rentrées c’était trop tard l’histoire était enclenchée
Emilie se souviens que Romain voulais faire en sorte que Emilie rentre mais il n’avait pas la force, la présence suffisante pour extirper Emilie de cette impasse face à ce ga qui lui n’avait peur de rien, il se doutait de ce qu’il allait se passer
Alors ce batard et Emilie ils sont retournés dans la voiture, ils était tous les deux à l’avant
Lui sur le siège conducteur et Emilie était sur la place du passager
Elle s’est retrouvé à la place du conducteur sous lui Emilie ne se rappel plus comment il avait fait pour qu’elle se retrouve dans cette position
Ils ont dû commencer à s’embrasser
Jusque-là il n’y avait pas plus d’abus que cela puisque cela restait un comportement assez normal lorsque deux personnes sortent ensemble.
Mais voilà, le ga s’est mis à lui bloquer les bras, il a contraint Emilie à ne plus pouvoir le repousser, cette contrainte physique dans le but d’abuser d’elle.
Emilie a tenté de se défendre
En lui disant non non arrete je ne veux pas arrete …..
mais que pouvait -elle faire face à un homme ayant deux ou trois fois plus de force physique qu’elle, rien bien évidement
il a donc retiré de force ses vêtements pour pouvoir accéder à son sexe, c’était son but depuis la première heure où il l’a vue, a cet apéro chez Romain je me demande meme si il avait pas repéré ou n’avait pas été au courant par quelqu’un d’autre que Romain hébergeait une copine …
Puis il a rentré son sexe de force alors qu’elle ne voulait pas sans aucune protection il avait réussi à la contraindre….physiquement
Puis  il est  sorti de la voiture pour aller pisser Emilie s’en rappel très bien de ce moment-là elle le revois dans ses souvenirs par sa porte conducteur mais Emilie n’est pas partie, et il est revenu continuer de la violer.
Ce qui me ronge s’est pourquoi elle n’est pas partie putain pourquoi elle n’est pas sortie en courant à ce moment précis qu’a-t-il fait pour qu’elle n’est plus de consience…a tel point que quelque année plus tard elle m’a expliqué avoir ressenti un bienêtre pendant ce viol je suis complètement incompréhensif a ce fait supplémentaire …
 
A la fin du viol Emilie à récupérer ses peluches et elle lui a dit, merci pour cette soirée et elle est partie plus aucune conscience…
En rentrant Cécile lui a dit, “ tu as pris ta pilule j’espère …. C’est qu’elle savait que cela allait finir comme cela…
Le lendemain le gars a envoyé un texto à Emilie je pense qu’il savait qu’il avait réussi à faire en sorte que Emilie prenne du plaisir pendant ce viol et qu’elle ne porterai pas de culpabilité sur lui sur ce qu’il avait fait,
Il avait réussi à faire oublier à Emilie le moment où elle avait tenté de le repousser sans y parvenir ou plutôt a en minimiser la gravitée ou même pire a lui faire ce dire que c’était simplement un comportement anormal…
Mais malheureusement d’après ce que j’ai pu lire d’un psychiatre , toute personne victime d’une agression sexuelle perd le discernement concernant les relations humaines, ce qui explique que les victimes d'abus tombent souvent à nouveau sous la coupe d'un pervers, ce qui renforce leur sentiment d'impuissance.
Romain l'a encore une foi mise en garde mais le discernement qu’elle aurai dû avoir à ce moment-là elle ne l’avait pas.
Et il est venu la chercher pour la ramener chez lui, il a mis un film et il l’a baisé une deuxième foi, mais cette fois ci Emilie s’est laissée faire.
Puis il l‘a jeté comme ont jette un kleenex souillé , Elle n’a plus jamais entendu parlé de lui ……..
J’essai de comprendre tout ceci avec difficulté , j’ai posé des question à Emilie
Je lui ai demandé ceci
Avant que cela ne se passe , avait tu déjà couché avec quelqu’un sans vous protéger ?
è Réponse non
Après que cela ne se passe , avait tu déjà couché avec quelqu’un sans vous protéger ?
è Réponse non
Avant que cela ne se passe avait du déjà dit à un ex que tu ne voulais pas avoir de relation avec lui car vous n’aviez pas de quoi vous proteger .
è Réponse oui
 
J’ai un mal-être profond suite au fait que ces vieux démons que j’avais réussi à mettre de côté ressurgissait
Et ce qui m’a fait très très mal c’est que Emilie sais qu’elle s’est fait abuser mais qu’elle refuse de comprendre la signification d’un viol , en inversant les faits grave pas des faits positifs , en me disat mais pourquoi j’y suis retourné le lendemain alors.
Et bien je pense que tout ceci pour les mêmes raisons que celle pour laquelle finalement tu étais sorti avec lui alors que tu ne voulais pas , que tu avais couché avec lui alors que tu ne voulais pas , je pense que tout ceci est en rapport , quelque chose de profond ou quelque chose qu’on l’on ne peut plus maitriser après un viol.
Dans un même temps elle ne veut plus en parler ce qui montre pour moi un certain dégoût pour cette phase de sa vie, il y a donc une contradiction certaine et j’en suis convaincu car lorsque l’on en a reparlé l’autre jour des larmes sont sortis de ses yeux.
Je pense que cet événement a créé un mal profond chez Emilie et elle refuse de admettre qu’elle a tout simplement été victime d’un viol.
Que cette ordure l’a abusé sexuellement par contrainte physique puis morale grâce je pense a un trouble de stress post-traumatique qui lui avait retiré toute valeur physique, émotionnelle, cognitive, comportementale et valeur de la personnalité.
Il avait totalement tué la conscience de Emilie
C’est pour cela que l’on parle de prédateur car il se nourri de la conscience de l’autre pour la faire passer dans l’inconscience.
Le viol est un crime.
 
Il est défini par le code pénal comme « Tout acte de pénétration sexuelle, de quelque nature qu’il soit, commis sur la personne d’autrui ou sur la personne de l’auteur par violence, contrainte, menace ou surprise. » Tout acte de pénétration sexuelle est visé : buccale, vaginale, anale, par le sexe, par le doigt, par un objet.
 
La peine encourue est de 15 ans d’emprisonnement.
 
La juridiction compétente est la cour d’assises. La victime peut demander le huis clos et alors le jugement n’a lieu qu’entre les concernés
Le délai de prescription, c’est-à-dire le temps dont dispose la victime pour déposer plainte, varie selon l’âge de la victime au moment des faits :
·      Lorsque la victime est majeure au moment des faits, elle doit déposer plainte dans un délai de 20 ans après le viol.
 
 
Alors voila aujourd’hui mon amour me répète au moins une fois par ans que elle n’aime pas cette vie , que veut quitter cette terre , que ce n’est pas une bonne mère alors que tout ceci est totalement faux .
 
on doit penser à nous, et a toutes les femmes qui vont continuer à se faire abuser parce que celle qui se sont fait abusés sont se sont emmuré dans le silence.
 
J’ai besoin de votre aide car je ne sais pas comment m’y prendre pour qu’elle arrive enfin a accepter et a renverser la culpabilité sur ce ga et non sur elle.
Je vous remercie d’avance de votre aide, me concernant je vais aller voir le médecin pour qu’il me prescrive quelque chose parce que je ne dors plus, j’ai perdu trois kilo
Je vous dis vraiment merci de m’avoir lu et vos commentaires ou vos remarques me serons d’une grande aide.
Bonne journée ….
Revenir en haut Aller en bas
lucile
Habituée des lieux
Habituée des lieux
avatar

Féminin Messages : 908
Date d'inscription : 16/01/2017

MessageSujet: Re: Voici l'histoire de ma Femme abusé à 19ans il y a 14 ans ...   Mar 27 Nov 2018 - 12:18

Bonjour,
Il existe des associations d'aide aux victimes et à leurs proches.
Sur ma région il existe "SOS inceste pour revivre". Il me semble qu'ils accueillent aussi le cas de ta femme (sinon ils donnent des adresses sur ta région). Ils ont des permanences téléphoniques.

Ta femme a été dans la sidération et sous emprise de ce type ,elle ne pouvait plus réagir normalement.

je pense qu'il serait important de lui proposer l'aide d'un ou une psy pour qu'elle ait un lieu sécurisant pour parler (pour se réparer).

Souvent, le conjoint (ou l'accompagnant) est le dépositaire de l'histoire de la victime en premier (elle se confie) et c'est une lourde responsabilité que d'accueillir sa parole. Que faire face à tout cela ??? souvent les aidants se sentent démunis. Donc! ça me parait important de respecter son envie de silence (de ne pas t'en parler). Son histoire devrait être déposer chez un psy et même en justice.
Le conjoint (l'aidant) accompagne la victime sans être intrusif, en étant bienveillant, respectueux. Il accompagne ses pas et ses faux pas.
Sache qu'il n'y a pas de jugement dans ce que j'ai dis.
Je te souhaite beaucoup de courage et bien sûr surtout à ta femme.
Lucile
Revenir en haut Aller en bas
Niji
J'pose mes valises
J'pose mes valises
avatar

Féminin Messages : 362
Date d'inscription : 04/07/2015

MessageSujet: Re: Voici l'histoire de ma Femme abusé à 19ans il y a 14 ans ...   Mar 27 Nov 2018 - 16:11

Bonjour,

Ca va se faire progressivement je pense. Je me retrouve un peu dans ce que tu décris de ta femme, j'en ai aussi parler a mon monsieur et puis je n'arrive plus a l'aborder. Même lorsqu'il aborde les choses sans vraiment "le vouloir", je me braque automatiquement. Pour ma part je contrôle pas vraiment ça bien que parfois j'ai envie d'en discuter pour l'aider a mieux comprendre. C'est peut etre pareil pour ta femme. Il faut être très patient, malheureusement il y a pas de remède miracle

Bonne journée
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Voici l'histoire de ma Femme abusé à 19ans il y a 14 ans ...   

Revenir en haut Aller en bas
 
Voici l'histoire de ma Femme abusé à 19ans il y a 14 ans ...
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Voici l'histoire de ma petite Emilie
» relation "extra" conjugale
» Voici l'histoire de Maëlle, le grand amour de ma vie.
» Voici l’histoire de mon petit ange Sébastien né le 15 décembre 2009
» Voici mon histoire

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
Droit De Parole :: PARTIE PUBLIQUE :: Exprime toi par Ici !-
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetSauter vers: