Droit De Parole
Bonjour !!!

Droit de Parole est un forum pour les survivantes et leurs proches.

Afin que les échanges restent chaleureux et que nous puissions connaitre et "aider" aux mieux les victimes l'accès aux témoignages se fait par étapes.

Si toi aussi tu survis après un attouchement, un viol, un inceste.... n'hésites pas à nous rejoindre.

Droit De Parole

Entraide entre victimes de Violences Sexuelles (viol, inceste, attouchement...)
 
AccueilFAQPortail 1*S'enregistrerConnexion

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet
Partagez | 
 

 Serait-ce du déni ?

Aller en bas 
AuteurMessage
Pomme
En découverte
En découverte
avatar

Féminin Messages : 41
Date d'inscription : 16/01/2018

MessageSujet: Serait-ce du déni ?    Mar 16 Jan 2018 - 10:50

Salut, 

Alors je me demande en ce moment si je suis toujours dans le déni. Ca fait déjà un an et demi que j'ai été violée, et si pendant un an, je me suis enfoncée consciemment dans le déni parce que j'étais en couple et que je ne voulais pas être un fardeau (je l'ai tout de même été..), depuis que je ne le suis plus, je me consacre un peu plus à moi même, je suis enfin égoïste. 

Toutefois, je suis à la prépa donc je travaille beaucoup et je ne pense pas souvent à mes problèmes, j'ai commencé à faire du sport, je fais des soirées, et j'avais cette impression d'être heureuse, d'être bien dans mon corps. J'avais même recommencé à avoir du désir sexuel ! 

Mais depuis que ma meilleure amie s'est faite violée, une camarade de classe, et une autre connaissance l'ont aussi subi, à nouveau plus rien ne va. J'ai des pensées sombres, voire suicidaires (alors que j'ai des projets que je veux absolument réaliser dans les mois qui arrivent), je suis sur les nerfs, je vois à nouveau les hommes comme un danger et je suis très susceptible face à leurs paroles (un m'a dit en soirée il y a quelque temps que c'était normal que les hommes se comportent de cette manière avec moi puisque je suis belle. Ces fameux hommes n'ont pas compris que je suis lesbienne et que si je leur parle, ce n'est pas pour les draguer. Ou la même personne m'a sorti que je n'ai pas connu "la vraie b**e"...) et je me retrouve à agir de manière "violente" et incontrôlée.  

Bref, je me demandais si je ne me suis pas leurrée, s'il y aura toujours des rechutes, si ce besoin d'en parler sera toujours présent. Je sais que j'ai subi quelque chose de grave, que je suis une victime, mais j'ai en ai marre de ce statut et j'aimerais avancer, mais comment différencier un bon changement et agir sous l'effet du déni ?
Revenir en haut Aller en bas
line
Animatrice
Animatrice
avatar

Féminin Messages : 1404
Date d'inscription : 12/10/2014

MessageSujet: Re: Serait-ce du déni ?    Mar 16 Jan 2018 - 21:43

Coucou Pomme

Le déni serai refoulé totalement ou partiellement ce que tu as subit.
Là il me semble que ce qui te manque c'est un accompagnement psy, pour que tu puisses te libérer de tout ça et ne pas avoir de syndrome de stress post traumatique. Malheureusement, avec le vécu des autres cela te fait revivre ce que tu as toi même subit.... C'est ça le trauma, il va se réveiller à n'importe quel moment, et s'il est pas traité ça devient infernale.

Bisous


Line


Si quelqu'un t'a offensé, ne cherche pas à te venger. 
Assieds-toi au bord de la rivière et bientôt tu verras passer son cadavre. 
LAO TSEU
Revenir en haut Aller en bas
Pomme
En découverte
En découverte
avatar

Féminin Messages : 41
Date d'inscription : 16/01/2018

MessageSujet: Re: Serait-ce du déni ?    Mar 16 Jan 2018 - 22:13

Salut,
Et bien, l'année j'ai vu deux psychologues mais ça ne m'avait pas plu car soit il ne semblait pas très disponible, soit il était trop émotif (oui, c'est étrange à dire). Et puis, je vais bientôt déménager donc je ne sais pas si c'est utile de voir un psy maintenant. Mais oui, je me rends compte du problème et c'est bizarre de se dire que c'est un syndrome de stress post traumatique...

Aussi, je ne sais pas si tu pourras me donner une réponse sûre, mais là je me demande si je ne dois pas éviter les soirées avec beaucoup d'inconnus (c'était une première la dernière fois), ou même de vouloir une relation (la première après le viol n'a pas fonctionné, mais il semblerait que je sois de nature optimiste).

Et à par voir un psy, tu as/avais des techniques pour les contrôler ou en venir à bout ?

Merci pour tout réponse.
Revenir en haut Aller en bas
line
Animatrice
Animatrice
avatar

Féminin Messages : 1404
Date d'inscription : 12/10/2014

MessageSujet: Re: Serait-ce du déni ?    Mar 16 Jan 2018 - 23:21

Non il n'y a que le psy pour verbaliser ce qui a été subit.

Moi aussi quand j'ai raconté mon histoire, j'ai vu ma psy avoir les larmes aux yeux et pourtant elle a été très bien avec moi..... ça n'a été qu'une fois 

Je n'ai pas de remède miracle, je sais que plus tôt c'est traité en psychothérapie, et moins le souvenirs sera douloureux.... Et tu sais, si c'est un trauma "isolé" tu peux réussir en quelques mois à t'en débarrasser, à toi de voir si tu es prête...

courage et bisous


Line


Si quelqu'un t'a offensé, ne cherche pas à te venger. 
Assieds-toi au bord de la rivière et bientôt tu verras passer son cadavre. 
LAO TSEU
Revenir en haut Aller en bas
Pomme
En découverte
En découverte
avatar

Féminin Messages : 41
Date d'inscription : 16/01/2018

MessageSujet: Re: Serait-ce du déni ?    Mer 17 Jan 2018 - 8:26

Oh d'accord, et bien je penserai à prendre un rendez-vous alors.

Merci et bisous
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Serait-ce du déni ?    

Revenir en haut Aller en bas
 
Serait-ce du déni ?
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Quel serait votre réaction ?
» Flash:L’abbé Malu Malu serait Mort…
» Si tu pouvais changer une chose, ce serait quoi ?
» Emission sur l'environnement en ligne : GlobalMag de Arte il serait bien que tout le monde puisse la visionner comme La Chine ..
» qu'est-ce qui serait acceptable

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
Droit De Parole :: PARTIE PUBLIQUE :: Exprime toi par Ici !-
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetSauter vers: