Droit De Parole
Bonjour !!!

Droit de Parole est un forum pour les survivantes et leurs proches.

Afin que les échanges restent chaleureux et que nous puissions connaitre et "aider" aux mieux les victimes l'accès aux témoignages se fait par étapes.

Si toi aussi tu survis après un attouchement, un viol, un inceste.... n'hésites pas à nous rejoindre.


Entraide entre victimes de Violences Sexuelles (viol, inceste, attouchement...)
 
AccueilFAQPortail 1*S'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Déceler les comportements évocateurs de violences sexuelles chez l'enfant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Ex Stafette
Déesse du forum
Déesse du forum


Féminin Messages : 3597
Date d'inscription : 03/10/2012

MessageSujet: Déceler les comportements évocateurs de violences sexuelles chez l'enfant   Jeu 11 Sep 2014 - 13:20

Déceler les comportements évocateurs de violences sexuelles chez l’enfant 




[size]

Evelyne Josse, 2011


Dans l’article précédent, nous avons vu que certaines jeunes victimes
de violence sexuelle manifestent des signes visibles de souffrance 
alors que celle-ci passe inaperçue chez d’autres. Nous allons maintenant
nous intéresser aux réactions émotionnelles et comportementales plus 
spécifiquement évocatrices d’une agression à caractère sexuel.


Les troubles de la conduite sexuelle et les comportements sexuels précoces 


Ils doivent dans tous les cas faire suspecter des abus sexuels.


 Les mises en scène répétées des aspects de l’agression sexuelle : dessins, 
suggestifs, jeux « papa et maman » ou du « docteur » réalistes ou 
violents, simulations de rapports sexuels avec des jouets accompagnées 
de gestes, de bruitages, etc.


 Les connaissances sexuelles inadaptées à l’âge ou au degré de développement : mots crus, gestes sexualisés, etc.


 Les préoccupations sexuelles excessives : curiosité soudaine portée aux 
parties génitales des êtres humains ou des animaux, questionnement 
récurrent sur la sexualité, voyeurisme, allusions répétées et 
inadéquates à la sexualité, etc.


 Les conduites auto-érotiques, parfois compulsives : attouchements des 
parties génitales, masturbation excessive, y compris en public, 
introduction d’objets dans le vagin ou l’anus.


 Les conduites sexuellement provocantes et exhibitionnistes : comportement 
séducteur et sexualisé, connotation sexuelle injustifiée attribuée aux 
attitudes des adultes, harcèlement ou agression sexuelle des adultes ou 
d’autres enfants.


 A contrario, d’autres enfants manifestent un rejet de tout ce qui touche à la sexualité.


Notons que ces comportements ne constituent pas une preuve 
irréfutable d’agression sexuelle. En effet, les enfants manifestent 
généralement une grande curiosité sexuelle. A l’adolescence, les 
bouleversements hormonaux stimulent également cet intérêt. La 
masturbation, même intensive, est banale avant l’âge de 3 ans. De plus, 
l’enfant peut reproduire des scènes d’adultes se livrant à des rapports 
sexuels qu’il a surprises ou qu’il a vues à la télévision. A contrario, 
toutes les victimes ne présentent pas ce type de trouble.


Le rapport au corps et à l’hygiène 


Certains enfants expriment leur peur que leurs parties génitales 
soient endommagées, déclarent que leur corps est sale ou se livrent à 
des rituels de toilettes obsessionnels. D’autres au contraire refusent 
d’être changés, craignent la toilette des organes génitaux ou négligent 
soudainement leur hygiène.


Les adolescentes peuvent devenir obèses ou faméliques suite à des 
troubles du comportement alimentaire, l’obésité ou la maigreur leur 
tenant lieu de protection contre la séduction.


Le rapport à la nudité 


Un refus brutal de se déshabiller pour aller se coucher ou de se 
dévêtir dans des lieux ad hoc (piscine, plage, vestiaire sportif, etc.) 
et la manifestation soudaine d’une gêne inhabituelle devant un adulte 
sont également en faveur d’un abus de nature sexuelle.


A contrario, d’autres enfants, parce qu’ils ont appris à construire 
leurs relations sur base sexuelle, adoptent un comportement provoquant 
et se dévêtent sans gêne dans des situations inconvenantes.


Le rapport aux autres 


On doit se poser la question d’une maltraitance lorsque l’enfant 
refuse soudainement, sans raison apparente ni compréhensible, de côtoyer
ou de rester seul en compagnie d’une personne jusqu’alors appréciée ou 
tolérée ou lorsqu’il déclare abruptement qu’il la déteste.


Une conduite d’évitement ou une peur subite des adultes selon leur 
genre sexuel doit également inciter à envisager un vécu de violence.


source:
http://www.resilience-psy.com/spip.php?article194[/size]
Revenir en haut Aller en bas
 
Déceler les comportements évocateurs de violences sexuelles chez l'enfant
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» eczéma de depression chez l enfant de 5 ans
» L'agressivité chez l'enfant
» L'acquisition de la propreté chez l' enfant:
» troubles de l humeur chez l enfant
» Vomissement chez l'enfant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Droit De Parole :: Informations d'aide aux victimes :: Fiches Pratiques :: Les agressions sexuelles chez l'enfant-
Sauter vers: