Droit De Parole
Bonjour !!!

Droit de Parole est un forum pour les survivantes et leurs proches.

Afin que les échanges restent chaleureux et que nous puissions connaitre et "aider" aux mieux les victimes l'accès aux témoignages se fait par étapes.

Si toi aussi tu survis après un attouchement, un viol, un inceste.... n'hésites pas à nous rejoindre.

Droit De Parole

Entraide entre victimes de Violences Sexuelles (viol, inceste, attouchement...)
 
AccueilFAQPortail 1*S'enregistrerConnexion

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet
Partagez | 
 

 Petite histoire pleines de doutes

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
illiyana
Invité
avatar


MessageSujet: Petite histoire pleines de doutes   Dim 30 Mar 2014 - 13:23

Bonjour,


Tout d'abord j'avoues que j'ai hésité à poster ma courte histoire. Car quand je vois et lis certains témoignages, je me dis qu'il serais injuste de raconter la mienne, alors que les autres en souffre bien plus que moi.

Seulement voila je ne peu en parler avec personne, car j'ai l'impression d'être incomprise et jugé.
je m'excuse donc à l'avance si vous pensez qu'il est inconvenant de poster mon recit.


Lorsque j'étais en CE2 ma grand-mère c'est trouvé un nouveau copain, je me souviens ne pas l'avoir beaucoup aimé.
Puis un jour ma mère ma dis qu'il avait fais quelque chose de mal à mes cousines (attouch, et que si ça m'étais arrivé je devais lui en parler. Un peu plutard je me souviens lui avoir dis qu'il m'avait fait des choses.
je me souviens avoir étaient devant la salle du procès et raconter mon récit à l'avocate. Aujourd'hui je me rend compte que ce que je lui ai dis n'est pas rationnel. Ou alors c'est que mes souvenirs sont déformés, mais est-ce possible qu'ils se soient déformés ? 


Parfois je doute, je culpabilise. J'ai peur d'avoir tout inventé.
Pourtant je sais une chose, après les évènements, je n'ai plus était la même.
J'était une petit fille enjoué, qui aimait l'école, pas pudique. Mais après ça je me suis renfermé, je suis devenus extrêmement pudique, j'avais perdus la joie de vivre. A l'école ça ne se passé déjà pas très bien, mais parés ça, ça a étais pire.

Quand a lui il a était en prison, puis il c'est pends dans sa cellule.


Aujourd'hui encore je doute, et pourtant je sais que ça a gâché ma vie, que ça y a contribué. Mais je n'ai aucun souvenirs. Je ne me rappel de rien. Parfois je voudrais m'en rappeler, pour m'enlever se doute qui m'abrite. je sais que cela peu paraître horrible de vouloir se souvenir alors que l'on voudrais oublier, mais je culpabilise en y repensant. Je doute.
Est-ce normal de vouloir se souvenir ? je ne sais pas.


Je m'excuse une nouvelle fois si je vous ai offensé. je m'excuse également si ce récit n'est pas approprié au forum. Et je m'excuse de vous avoir dérangé. J'espérais juste pourvoir en parler sans être jugé et peut-être avoir des réponses.
Revenir en haut Aller en bas
Ex Stafette
Déesse du forum
Déesse du forum


Féminin Messages : 3598
Date d'inscription : 03/10/2012

MessageSujet: Re: Petite histoire pleines de doutes   Lun 31 Mar 2014 - 21:53

Tout d'abord tu n'a pas à t'excuser....je voudrai te dire qu'en CE2 on a que 8 ans, donc on est très jeune. Il peut être normal de n'avoir aucun souvenir, ton inconscient bloquant les souvenirs trop pénibles. Tu dis aussi qu'après tu n'a plus été la même. Tu t'es renfermée, tu n'étais plus gaie comme avant. Et ça c'est une bonne indication qui prouverait que tu a été effectivement agressée par cet homme, car nombre d'enfant dans ce cas changent aussi brusquement de comportement après des agressions. Ca a été mon cas aussi.
Peut être pourrais-tu prendre un rdv chez un psychothérapeute qui te permettrait de creuser et de prendre conscience de ce que tu as vécu ou pas. Je comprend tout à fait que de n'avoir aucun souvenir te perturbe, et je pense comme toi que la vérité même si elle est douloureuse et ignoble est un facteur primordial pour te permettre de comprendre, de te reconstruire et d'avancer.

N'hésites pas à venir nous parler, nous serons toujours là pour te répondre. Courage.
Revenir en haut Aller en bas
Lilo
J'pose mes valises
J'pose mes valises
avatar

Féminin Messages : 523
Date d'inscription : 30/12/2013

MessageSujet: Re: Petite histoire pleines de doutes   Lun 31 Mar 2014 - 22:24

Je rejoins le point de vue de Aerin en disant que parler est essentiel pour accepter un tant soit peu les choses et commencer a se reconstruire.
Certains souvenirs sont tellement traumatisants que le cerveau les enfouis au plus profond, pour "oublier", ça fait partie des mécanismes de défense.
En tout cas, le changement de comportement que tu décris n'est pas anodin, et ne se fait pas sans raison.
Revenir en haut Aller en bas
Victoria
J'pose mes valises
J'pose mes valises
avatar

Féminin Messages : 330
Date d'inscription : 01/03/2013

MessageSujet: Re: Petite histoire pleines de doutes   Mar 8 Avr 2014 - 23:18

Coucou,

Tout d'abord, ne t'excuse pas, il est normale après un tel choc que l'esprit bloque (comme les filles l'ont déjà dit) je te conseil de jeter un œil sur internet en tapant amnésie traumatique. C(est ce que tu as.ll y a d'autres personnes qui sont dans ton cas, tu n'es pas seule. J'espère que ça te rassurera un peu. Pour ce qui est de ce doute, tu devrais aller voir un psy. Parce que si tu laisse cette amnésie et ce doute reposer dans l'inconscient, tu va développer un tas de symptômes (et je pense que c'est déjà le cas, mais plus tu laisses les choses comme elles le sont, plus les symptômes vont être nombreux.) Je t'encourage dans tes démarches, et j'espère que tu ira mieux. :)
Revenir en haut Aller en bas
illiyana
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Petite histoire pleines de doutes   Sam 12 Avr 2014 - 10:26

Je vous remercie pour vos réponses, cela me va droit au cœur.

C'est la première fois que je sens que je suis comprise, que je ne suis pas jugé sur ce "manque" de souvenirs, que je ne me sent pas "seule".

Comme l'a dis Aerin je pense que pour réussir à faire "le deuil" de ma perte de mon moi (que j'estime avoir perdus ce jours la), il faut que je me souvienne, pour mieux me reconstruire. Mais en même temps j'ai peur que les souvenirs soient faux, que mon cerveau est "inventée" cet évènement pour faire plaisir à ma mère, je sais que c'est tordus mais est si c'était le cas ?
Alors je ne serais rien de plus qu'une mauvaise personne, un monstre qui aurait inventée une histoire qui me paraissait banale mais qui a eu de lourde conséquences. Et je serais en ce moment même une horrible personne qui viens raconter une histoire devant des personnes qui souffres réellement, alors ma souffrance à moi n'est que fictif.
je ne sais plus quoi penser...

Mais si cela était réellement arrivé, alors les mots qui vont suivre ont un sens.

J'ai fais une recherche sur ton conseil Victoria, et je suis étonnée.
Car dans leurs explications j'e m'y retrouve, j'ai même parfois l'impression qu'ils me décrivent. J'ai pris conscience que j'étais bien plus atteinte que ce que je ne pensais.
Je pensais que la personne que j'était aujourd'hui était en grande partis du à une scolarisation difficile, alors qu'en vérité, si elle a était si difficile, c'est à cause de cet "incident". Je me rend compte qu'il est l'élément déclencheur d beaucoup de choses chez moi.

Aujourd'hui alors que j'ai 21 ans, j'ai peur des garçons, ils m'angoissent.
Je ne supporte pas d'être touché, même avec les membres de ma famille cela me met mal à l'aise. Moi qui me demandé pourquoi ? grâce à vous je pense avoir trouvé la réponse, je pense avoir une réponse pour certaines questions que je me posaient.

Je ne pourrais jamais assez vous remerciez pour ça.
je vais reprendre contacte avec ma psychologue et essayer cette fois de ne pas "fuir" car quand elles posent toujours les bonnes questions et j'ai toujours peur d'être jugé.

Désolé je raconte un peu vie --'

Encore une fois merci, et si vous me répondez et que vous me le permettez je  serais ravie de pourvoir encore discuter avec vous, enfin discuter, échanger plutôt.
Revenir en haut Aller en bas
Birdy
Habituée des lieux
Habituée des lieux
avatar

Féminin Messages : 2109
Date d'inscription : 03/08/2013

MessageSujet: Re: Petite histoire pleines de doutes   Sam 12 Avr 2014 - 12:11

Ta souffrance est réelle et non fictive, que tu ais vécu cela ou que l'on te l’ai suggéré (c'est rare mais ça arrive parfois, mais même si c'est le cas ce n'est pas ta faute, tu étais une enfant, tu n'es en rien monstrueuse d'avoir laissé des adultes te manipuler, parce que si on t'a fait dire des choses qui n'étais pas vrai cela peut être tout aussi traumatisant) cette histoire t'as énormément touchée et cela t'affecte aujourd'hui, donc tu en souffre.
Mais comme l'on dit les fille il arrive que des personnes oublient les choses traumatisantes pour ce protéger, ce qui explique ton absence de souvenirs.
Je crois que quoi qu'il est soit tu devrais voir quelqu'un pour t'aider et te soutenir car seule cela va être très dur de trouver des réponses à tes questions, tu vas vite tourner en rond et te torturer l'esprit pour sans parvenir à trancher dans un sens ou dans l'autre. Ne reste pas seule avec toutes ses interrogations.
Bon courage!
Revenir en haut Aller en bas
Victoria
J'pose mes valises
J'pose mes valises
avatar

Féminin Messages : 330
Date d'inscription : 01/03/2013

MessageSujet: Re: Petite histoire pleines de doutes   Sam 12 Avr 2014 - 16:54

Coucou,
Je suis contente que tu ai suivi mon conseil ! J'espère que ça va t'aider, et que tu vas cheminer. Bon courage pour la suite en tout les cas. N’hésite pas à revenir vers nous si tu as des interrogations ! :) 
Ne te culpabilise pas. Ce n'est pas parce que tu ne te souviens pas que ce n'est pas vrai. Cette amnésie montre justement que l'évènement a été tellement traumatisant, que ton inconscient à effacer ça. C'est une protection. Maintenant, je sais que l'emdr, ou l'hypnose aident à retrouver la mémoire de ces choses traumatisantes refoulé dans l'inconscient. Il faut aussi que tu sois sure d'être prête à accueillir ces souvenirs parce que ça va pas être facile. Sache que même si c'est extrêmement dur, au final, ça va t'aider. Il faut que ça sorte de toi sinon tu ne te sentiras jamais bien. Les symptômes que l'on peut avoir ne sont que des sonnettes d'alarmes pour nous prévenir que quelques choses ne va pas dans l'inconscient. On peut avoir des somatisations ( maux de ventre, nausée, diarrhée, eczéma, asthme, et un tas d'autres trucs), des difficultés sociales ( comme tu dis, ta scolarité) des déprimes etc. Après chacun réagis à ca façon. Ces symptômes là te montrent que quelques choses n 'est ps résolu dans l'inconscient ( des conflits internes qui créent des angoisses) et si ce n'est jamais résolu, ces symptômes persisteront. Et si ces symptômes persistent tu peux avoir des problèmes cardiaques, des cancers etc ( ce n'est pas pour te faire peur hein ! c'est justes pour expliquer un peu l’évolution, parce que il ne faut pas rester dans ton état.Tu peux encore changer les choses ;) tout le monde mérite d'avoir une vie sereine :) ) Et aussi, si tout ces symptômes physiques existe, c'est qu'il y a un truc non résolu dans l'inconscient. Et l'inconscient ne se trompe jamais, il n'invente pas. Alors ne te culpabilise pas. Ta souffrance est réelle.

Bon courage ! :)
Revenir en haut Aller en bas
Victoria
J'pose mes valises
J'pose mes valises
avatar

Féminin Messages : 330
Date d'inscription : 01/03/2013

MessageSujet: Re: Petite histoire pleines de doutes   Dim 28 Juin 2015 - 13:37

Coucou, alors comment vas tu ? quelles sont tes nouvelles ? :)
Revenir en haut Aller en bas
BabyDollMiMi
En découverte
En découverte
avatar

Féminin Messages : 15
Date d'inscription : 15/07/2015

MessageSujet: Re: Petite histoire pleines de doutes   Jeu 16 Juil 2015 - 23:57

Bonsoir, je pense que pour se protéger notre cerveau peu nous jouer des tours, comme avoir des oublies ou carrément ne plus se souvenir, et puis il y à l'âge qui rentre en compte également. Vouloir se souvenir est tout à fait normal pour avancer dans sa vie... Quand on cherche à souvenir, surtout il ne faut pas rester seule, en tout cas se serais pas une très bonne idée à mon avis. J’espère que tu vas réussir à reconstituer tes souvenirs pour pouvoir par la suite te reconstruire et avancer dans ta vie de femme.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Petite histoire pleines de doutes   

Revenir en haut Aller en bas
 
Petite histoire pleines de doutes
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Une jolie petite histoire …. pour méditer
» Que diriez-vous, "en prime", d'une petite... Histoire désobligeante?
» histoire séquentielle
» Eul mal coeffi d' Omonville La Petite!
» la petite histoire des sylvanian families en magasin

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
Droit De Parole :: PARTIE PUBLIQUE :: Exprime toi par Ici !-
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetSauter vers: